Le début de ce mois d’octobre 2021 a été marqué,pour les africains, par le sommet “Afrique/France” qui s’est tenu à Montpellier en France; un événement qui a vu, pour la première fois depuis 1973, la non invitation des chefs d’Etat africains, habitués du grand ballet. Comment expliquer ce changement? Quel est la légitimité de ceux qui ont été choisi pour ce sommet? Qui sont-ils déjà et pourquoi eux et pas ceux plus connu dans les revendication de la fin de la “françafrique”? octobre 2021 – avril 2022, sept mois séparent ces deux dates et la prochaine élection présidentielle française à laquelle Emmanuel Macron,actuel locataire de l’Elysée, sera une fois encore candidat; peut-on imaginer qu’un tel sommet ait pour but inavoué de draguer l’électorat noir de France estimé à 10%? Pour essayer de répondre à ces questions, l’analyste politique Olivier Dossou est notre invité. JMTV+

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.