Par Elisée YON, Analyste et économiste.

Depuis ce matin, vous m’interpellez sur la décision du gouvernement camerounais, de lancer un EUROBOND, ou un prêt en devises de 450 milliards. Je vous explique: Pourquoi? Y avait il une alternative?Qu en est il de l’opération en elle même?

La decision du gouvernement camerounais de preter en devises la somme de 450 milliards de fcfa, s’explique par la deterioration de la balance de paiement, cela veut dire: la balance commerciale (solde entre l import et l export= nous importons plus que nous exportions), le compte courant(solde entre les investissements direct etrangers recus et ceux effectues à l’etranger par des camerounais=le Cameroun n’attire pas les investissements etrangers et les camerounais placent leurs devises hors du pays). La consequence est contenue dans le communique de la BEAC,qui tire la sonnette sur la péneurie de devises etrangeres: dollars, euro, yen, livres anglaise etc…..

Pour remedier à la situation, le gouvernement camerounais peut:

  • Mettre fin à la guerre en zone anglophone et ouvrir un dialogue inclusif, car les achats d’armes, munitions et materiel MILITAIRE se font en devises, sans contre partie reelle.

-augmenter les droits de douanes sur certains produits importes afin de freiner les sorties en devises,

-encourager les 6millions de camerounais de la diaspora à venir en vacances depenser en devises car une depnse en devises etrangere effectuee par un non resident est une exportation car elle injecte de la liquidite en devises dans le circuit economique.

  • Lancer des investissements qui peuvent attirer des devises assez rapidemment. Par exemple, la construction de logement en materiaux locaux à 80%, vendus à la diaspora camerounaise en devises etrangeres….. etc

Ce sont des mesures correctives (il y en a plusieurs), destinées à redresser progressivement la balance de paiement et reconstituer les reserves en reduisant le Cash outflow et augmentant le cash inflow. Ceci va ameliorer les aggregats macroeconomiques.

La deuxieme solution est purement administrative: emprunter en devises pour renflouer le compte de reserves à la banque centrale. L’inconveniant est que une dette est remboursable, et le service de la dette augmente à terme augmente le deficit de la balance de paiement donc on differe seulement la crise des devises.

Le gouvernement camerounais paresseux et incompettant a choisis la deuxieme option: emprunter.

Ici aussi, deux possibilites s offraient au gouvernement camerounais: un pret multilaterale au FMI, ou bien un pret sur les marchés financiers.

Pourquoi avoir choisis la deuxieme hypothese, celle de l’EUROBOND ?

La piste du FMI semble compromise pour trois raisons:

  • Le FMI a differe le paiement de la dette bilaterale due, de deux à 3 ans. L’etat du Cameroun paie uniquement les interets. Cette decision permettait à l etat du Cameroun de preserver sa balance de paiement car cela evite des decaissements en devises. Le gouvernement camerounais en a profite pour importe des outputs hors de prix en surfacturant au passage afin d encaisser des commissions. Toute choses qui a torpillé les bonnes intentions du FMI.
  • Le FMI a renfloue la tresorerie en devises du gouvernement camerounais, en accordant pret de 180 milliards en devises pour faire face à la crise du COVID19. Les fonds auraient ete detournes comme ceux de l indemnisation des accidentes de la camair, et pris la direction des paradis fiacaux. Le FMI demande un audit afin d y voir clair.
  • Le FMI, sous l impulsion des USA a refinance la premiere tranche des eurobonds du Cameroun, arrives à maturite. Le refinancement s’est fait à la demande des Etats Unis, qui voulaient inciter le gouvernement camerounais à ouvrir un dialogue politique inclusif avec l opposition et le NOSO. Le gouvernement camerounais a pris le cash provenant du report de paiement de la dette due, mais n a jamais organisé aucun dialogue. Toute chose qui amene le FMI à durcir as position. Aux dernieres nouvelles le FMI demande un audit du fond COVID19, et le retour à l AJUSTEMENT STRUCTUREL afin que le Cameroun retrouve le chemin de la discipline BUDGETAIRE.

La piste de l’EUROBOND comme ultime alternative.

Qu est qu un EUROBOND? C est une obligation, ou pret direct sur les marchés financiers. Ce pret est libelle en devises forte: dollar, euro, yen, livre, ou franc suisse. Si le pret en dollar est realise à la place de New York ou Chicago, on parle de Yankees Bond. Si le pret en dollars ou euro est realise à la bourse de Londres, Johannesburg, Lagos, ou Douala on parle d un EUROBOND, c est a dire que l’obligation est libellee en devises dans un pays dont la MONNAIE NATIONALE est differente. En Grande Bretagne on utilise la livre, mais on peut emprunter à la bourse en dollars ou en Euro.

Ceci veut dire que le Cameroun pouvait lever son EUROBOND à la bourse de Douala, de Lagos ou de Johannesburg. L arrangement de l’emprunt se ferait via une banque d affaires locale: Ecobank, Afriland, ou la Bicec.

Dans un communiqué en circulation, le gouvernement camerounais annonce avoir confie l operation de structuration du pret à une banque FRANCAISE, la banque d affaires Rothschild. Pourquoi? Parceque la Signature du gouvernement camerounais n attire pas les preteurs: fonds de pension, assureurs vie etc….
La France va certainement se porter caution, ou garantir le paiement ou la bonne execution de l EUROBOND: en refinancant si le gouvernement camerounais ne paie pas à echeance. Ca veut dire que l agence FRANCAISE de developpement pourrait racheter les 450 milliards en cas de defaut de paiement, les restructurer, les convertir en dette classique avec des conditions de remboursement plus souple. Du coup la liquidite de l EUROBOND de 450 milliards est assuree. Autrement dit, les INVESTISSEURS peuvent vendre, ou sortir a tout moment et retrouver leurs investissements.

Cette situation sauve le Cameroun pour un moment, mais augmente L’ENDETTEMENT exterieure. Le Cameroun est desormais dans la spirale infernale de la dette exterieure bilaterale et multilaterale car notre pays vit à credit. Il EMPRUNTE pour rembourser ses dettes, pour combler ses deficits, pour faire fonctionner l etat. Que se passe t il si le robinet du credit est coupé par les bailleurs de fonds internationaux?

Comment reglera t on l equation de la dette interieure qui menace la liquidite du systeme bancaire?

Il y a urgence pour le Cameroun a sortir de l extraversion de son économie, à relancer l’économie locale via la production agricole et industrielle d abord, et a instaurer une discipline BUDGÉTAIRE solide pour ramener au signal vert, les agrégats macroéconomiques.

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.