Dimanche 7 mars 2021, de son lit d’hospitalisation, une jeune femme lançait un appel de détresse à “ses sœurs & frères africains”;cette jeune dame c’était Mireille Njomouo. Transférée dans un autre hôpital,comme elle le souhaitait, elle décéda le mardi 9 mars 2021, provoquant l’émois et le courroux de la communauté africaine du Canada. Cette communauté reproche à ce centre médical d’avoir précipité une des leurs dans la tombe. Afin que cela ne se reproduise plus jamais, le Mouvement Pour les Vivant a été créé, découverte avec ses membres. JMTV+

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.